Comment décrocher un prêt immobilier à la banque ?

credit-immobilierLorsqu’il s’agit de prêt, les banques sont intraitables et les conditions qu’elles imposent sont la plupart du temps qualifiées de drastiques. Beaucoup de particuliers appréhendent avant même de composer leur dossier de se faire rabrouer par les établissements bancaires. Focus sur ce qui motive le refus des banques  et sur les conditions à remplir pour bénéficier d’un prêt immobilier.

La nécessité d’une assurance de prêt immobilier

En effectuant une demande de crédit immobilier auprès des établissements bancaires, on se heurte la plupart du temps à un refus. Il est important qu’avant toute souscription, l’emprunteur sache que des frais supplémentaires peuvent s’ajouter aux mensualités à payer, ce qui va augmenter encore plus le montant du crédit. C’est une des raisons pour lesquelles, les banques rechignent à accorder un prêt immobilier. Divers risques peuvent rompre le cours du remboursement des crédits. Les plus fréquents sont les décès, les accidents qui entraineront une invalidité permanente, totale ou partielle, la perte d’un emploi ou une incapacité de travail. Aussi, afin de parer à toute éventualité, les banques imposent à leurs clients de souscrire à une assurance de prêt immobilier qui permettra de couvrir tous les frais liés à l’emprunt.

L’assurance de prêt immobilier idéale

assurance-emprunteurUne assurance de prêt immobilier n’est pas obligatoire. Cependant, les établissements bancaires l’imposent à ses emprunteurs. La banque peut proposer un établissement qui est en partenariat avec elle, mais le souscripteur peut librement choisir une autre compagnie. Si l’emprunteur opte pour un prestataire autre que celui proposé par l’établissement bancaire, il doit s’assurer que les garanties de celui-ci équivalent à celles proposées par la banque créancière. Avant de faire un choix, le client ne doit donc pas hésiter à faire des comparaisons. Ce dernier peut également choisir de confier la mission à un courtier qui connait très bien le système bancaire, les diverses offres et les conditions pour en bénéficier. Mais il faut évidement que le projet proposé soit finançable car il ne s’agit pas de faire de la magie.

Lors du choix de l’assurance, l’emprunteur dispose d’un an après la signature du contrat pour le résilier. La notification de la banque doit être effectuée par lettre recommandée à l’assureur une quinzaine de jours au plus tard avant l’échéance des douze mois. Et il est important de souligner que pour pouvoir changer d’assureur, la banque doit donner son aval à l’emprunteur.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.